Aller dans la salle Zoom
Créneaux disponibles :

Capteur de pression haute résolution pour la détection des milieux stériles

Présenté par


  • Leyla Hippeau-Dufour
  • Christophe Arnaud

Partenaire(s)

https://www.fi3e-uqar.ca/wp-content/uploads/2024/04/MEDTEQ_The_new_Life_Science_Strategy_of_the_Quebec_Government.jpg
https://www.fi3e-uqar.ca/wp-content/uploads/2024/04/nserc-crsng-1.jpg
https://www.fi3e-uqar.ca/wp-content/uploads/2024/04/solutions-novika.png
Plongez dans le monde de l’infiniment petit en vous attardant à sa détection. Nous vivons dans un monde ou la propreté est toujours de mise, il en convient donc de posséder des équipements rapides et précis pour détecter des saletés. En se basant sur le principe de l’impédance et de la capacité, il a été possible de développer un motif qui se déformerait en fonction de la pression appliquée à sa surface.

Alors en observant les possibilités, il a été décrété que plus le motif est fait petit et mince plus il est facile de détecter de la saleté à sa surface. Donc, il était préférable de procéder à des dépôts de couche mince et des traitements laser afin de pouvoir être le plus fin possible et ainsi de faire une détection précoce de saleté. Plusieurs contraintes étaient présentes telle l’optimisation de la résolution pour obtenir un signal lors de minimes pressions, réduire le temps de stabilisation lors des essais pour une réponse plus rapide et utiliser un substrat de cuivre pour nos capteurs en raison de son coût faible. Finalement, tous ces défis ont mené à l’élaboration du capteur actuel qui permet de détecter de minimes pressions avec un temps de stabilisation rapide.

Laisser un commentaire